Pourquoi la mastication est-elle importante?


Dans la vie trépidante que nous menons, nous prenons bien souvent nos repas à la hâte, où nous les prenons en faisant autre chose, histoire de ne pas perdre du temps.

 Nous ne faisons donc pas attention à ce que nous mangeons, nous ne prenons parfois même pas conscience que nous sommes en train de manger. 

Et vous prenez vous vraiment le temps de manger ? Prenez vous le temps de savourer vos aliments ? Prenez vous le temps de bien mâcher ?

 Faisons le point sur l'importance de la mastication et sur son impact sur notre corps si celle-ci n'est pas optimale. 

La mastication? A quoi ça sert… 

- Elle va permettre de broyer et déchirer vos aliments. 

- Elle active la production de salive et transforme les aliments en bol alimentaire, la digestion commence dans la bouche grâce à la salive qui va dégrader les aliments. 

- Elle déclenche le processus qui va permettre au corps d'assimiler les nutriments au niveau de l'estomac et de l'intestin. 

- Elle va préparer le processus digestif en informant le cerveau de la nature des aliments ingérés, les protéines, les glucides, et les lipides ne se digère pas de la même manière. 

- Elle permet d'envoyer le signal au cerveau que nous sommes en train de manger, ce qui va déclencher la sensation de satiété au bout de 20 minutes, ce qui vous permettra de manger moins, d'être plus vite rassasié. 

Quelques conseils pour améliorer votre mastication 

1/ manger dans le calmeQuand on mange devant la télé ou son ordinateur, on ne prête pas attention à ce que l'on mange et on a tendance à engloutir plutôt qu’à manger. Pour manger lentement, nous devons nous concentrer sur notre assiette, manger dans le calme, le plus détendu possible. 

2/ Poser sa fourchette à chaque bouchée Une fois la fourchette à la main le mode « gavage » est enclenché. Évitons de pousser une bouchée après l'autre, et posons notre fourchette entre chaque bouchée.

 3/ Taille des couverts Quand nous prenons des bouchées trop grandes, nous pressons la déglutition avant même que les aliments soient mastiqués. Prendre une fourchette ou une cuillère plus petite vous permettra de réduire la taille de vos bouchées. 

4/ manger un aliment à la fois En médecine chinoise il est conseillé de ne pas mélanger les aliments et de les déguster un par un, on en redécouvre la saveur ce qui nous pousse à bien mâcher, et la digestion en est facilité car le cerveau reconnaît l'aliment et active les enzymes nécessaires à la digestion de celui-ci.

 5/ Changer de main Quand on est droitier et qu'on mange avec la main gauche (ou inversement), on a plus de difficulté à piquer les aliments, de ce fait nous mangeons plus lentement. 

6/ Manger cru et al dente Consommer des aliments croquants force le travail mécanique de la mâchoire. Les micronutriments sont en plus préservés dans leur intégralité. 

7/Compter le nombre de mastication Méthode difficile à appliquer pendant les repas pris à plusieurs, mais qui peut vous aider au début à prendre conscience de votre mastication. L'idéal serait de mastiquer 32 fois, jusqu’à ce que les aliments fasse une bouillie comme pour les bébés. 

8/ Et quand on n'a plus toutes ses dents ?Certaines personnes ont des problèmes dentaires, ils ne peuvent donc pas bien mastiquer.Je leur conseille d'avoir des aliments suffisamment bien cuits pour les mastiquer facilement, voire de faire des purées ou presque purées pour faciliter la digestion. 

Les bienfaits de la mastication 

- Elle soulage les troubles digestifs : prendre le temps de mastiquer va permettre de faciliter le travail digestif, il se fera en douceur et aidera à prévenir les ballonnements. 

- Elle permet une meilleure gestion du poids : en déclenchant la satiété, votre cerveau libérera de l’histamine, après 20 minutes il vous enverra le signal « je n'ai plus faim ».

- Vous aurez plus d'énergie : puisque mastiquer facilite notre digestion, nous aurons besoin de moins d'énergie pour ce travail, nous gagnerons donc en énergie pour nos autres activités. 

- Elle participe à la santé dentaire : la production de salive participe à l'équilibre bucco-dentaire et régule le PH de notre bouche.