Pourquoi faut-il dormir pour maigrir?


De très nombreuses études montre qu'il existe une relation entre le nombre d’heure de sommeil et la prise de poids. 

En moyenne un adulte a besoin de 7 à 8h de sommeil par nuit, ces besoins sont variables d'une personne à l'autre mais physiologiquement, il semble que l'organisme et besoin d'au moins 6h pour être reposée.

Une réduction du nombre d'heures de sommeil a des conséquences importantes sur notre santé en général. 

Elle affaiblit notre système immunitaire, augmente les marqueurs inflammatoires, dérègle la synthèse de certaines hormones, et modifient nos comportements alimentaires en renforçant notre attirance pour des aliments à forte densité calorique, principalement des aliments gras et sucrés.

  • Le manque de sommeil influence notre système métabolique et endocrinien.

Il provoque une altération du métabolisme des glucides et une augmentation de la masse grasse. Quatre nuits consécutives de 4h30 de sommeil suffisent pour que les cellules graisseuses répondent 30 pour 100 fois moins bien à l'insuline, ce qui aboutira à une prise de poids.

  • Le manque de sommeil augmente l'appétit.

Il provoque une baisse de la sécrétion de leptine, l'hormone de la satiété, avec pour conséquence une augmentation de l'appétit, ainsi qu'une augmentation de la ghreline, une hormone qui nous fait manger plus. On observe donc une augmentation de la faim et de l'appétit. Deux nuits de 4h suffisent à faire monter la ghreline de 18 %, à l'inverse 2 nuits de 10h augmentent la leptine de 28%. Dormir fait donc moins manger.

  • Le manque de sommeil augmente l'inflammation

Une privation de la phase de sommeil profond est associée à une augmentation des marqueurs pro-inflammatoires et donc à une inflammation de bas grade. Des études montrent qu'il y a une corrélation certaine entre le surpoids et l’inflammation de bas grade. La privation de sommeil provoque toute une série de modifications hormonales touchant entre autres l'hormone de croissance impliquée dans les problèmes de poids.

  • Le manque de sommeil diminue la masse musculaire

Une dette de sommeil de 60 à 90 minutes réduit la masse musculaire et favorise donc une augmentation de la masse graisseuse.

  • L'activité physique favorise le sommeil

Bouger permet de mieux dormir, de mieux récupérer et avoir plus d'énergie. Le cortisol est sécrété le matin et diminue progressivement au cours de la journée au profit de la mélatonine, notre hormone du sommeil. Pratiquer du sport le matin permet de mieux faire redescendre le cortisol en fin de journée et de mieux faire monter la mélatonine. Par contre pratiquer un sport avant de s'endormir augmente la température du corps et la sécrétion d'adrénaline ce qui induira un mauvais sommeil. Ne pratiquez pas de sport à moins de 3h avant l'endormissement, préférez une activité de faible intensité comme la marche non rapide, le yoga, le stretching en fin de journée.